Le 10 novembre 2019, l’Agence Outside se rendait au coeur de la cité phocéenne à l’occasion de l’Olympico. L’Olympique de Marseille célébrait alors ses 120 ans, recouvrant à cette occasion les Virages Nord et Sud et la Tribune Ganay d’un tifo imaginé par les ultras marseillais : une immense fresque d’anthologie, avec, au centre, René Dufaure de Montmirail, le fondateur de l’OM en 1899.

120 ans d’histoire sont retracés au sein même du terrain de jeu des Olympiens, le mythique Stade Orange Vélodrome, qui propose une nouvelle visite depuis le 8 avril 2019 : l’OM Tour. Immersion.

Les supporters avaient déployé un tifo géant pour célébrer les 120 ans du club.

OM Tour : dans la peau d’un Olympien

Avant le coup d’envoi, le club propose une visite complète guidée du stade. Avec un accès privilégié au cœur de l’enceinte sportive, à des lieux exclusifs ou encore à des anecdotes sur les joueurs qui ont fait l’histoire du club, l’OM Tour promet une expérience inédite.

La balade démarre aux alentours des loges VIP et s’articule de manière chronologique. Elle retrace l’évolution du logo du club, les différentes étapes de la construction du Vélodrome et les chiffres clés du stade entre sport et spectacles, avant de « promouvoir » les joueurs et entraîneurs qui ont participé à l’ascension du club.

120 ans d’histoire retracés sur les murs du Vélodrome

Au milieu de cette exposition, un arrêt est prévu dans la salle des trophées. Parmi eux, figure celui que tout le monde souhaite photographier : la « coupe aux grandes oreilles » de la Ligue des Champions, dont l’OM est le premier et le seul club français à avoir remporté en 1993.

La visite se poursuit dans les couloirs du stade et ses sous-sols, où arrivent les joueurs en bus. on se prend facilement au jeu du parcours du joueur : de son arrivée au Vél’, jusqu’au coup d’envoi du match, en passant par les vestiaires, où chacune des tenues est prête. Ensuite vient la découverte de la salle des tables de massage, le bain d’eau froide et les bains bouillonnants, l’espace presse et enfin, le bord pelouse qui vient clôturer le tour avant de laisser place au choc de l’Olympico.

La visite est complète : de l’espace presse aux vestiaires …

Proposer une visite du stade, lorsque cela est possible, permet de renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté de supporters du club ou d’attirer les curieux.  Le spectateur peut alors en apprendre davantage sur le club et s’identifier ainsi comme un véritable connaisseur et passionné de l’équipe qu’il supporte. Ce type d’expérience est aussi l’opportunité de travailler une cible touristique qui désire plonger dans l’univers et la vie du club de la ville dans laquelle elle se trouve. Les touristes viennent avant tout  pour vivre un moment unique et ressentir des émotions fortes parfois rendues possibles grâce à l’ambiance magique des stades …


1 commentaire

Stadium tour et musées sportifs à découvrir en France - Agence Outside · 25 juin 2020 à 15 h 41 min

[…] plus en plus de clubs ouvrent leur propre musée et donnent accès aux coulisses des stades dans lesquels ils évoluent. La tendance s’inscrit dans une volonté de prolonger l’expérience […]

Les commentaires sont fermés.